Hommage à Pierre Dansereau

Pause "Le thé de Virginia"

Virginia

Virginia Weadock. Crédits : Christine Dame.

 

Monsieur Dansereau tenait à ses pauses du matin et de l’après-midi. La pause de l’après-midi était essentielle et autour de 15h30 Pierre Dansereau, sa secrétaire Virginia Weadock, son assistant et collaborateur Daniel Garneau et occasionnellement un invité, que ce soit un étudiant ou quelqu’un qui sollicitait un rendez-vous, se réunissaient autour d’une tasse de thé de style Earl Grey, Darjeeling…, toujours accompagnée de biscuits Social tea dans la grande salle de travail de Monsieur Dansereau. La conversation tournait autour de tout et de rien, par contre lorsqu’il y avait un invité la conversation était toujours plus animée. Bref la pause pouvait s’étirer parfois plus de 30 minutes mais habituellement après 20 minutes chacun-chacune retournait à ses tâches.

Virginia Weadock, d'origine américaine,  est graduée d’une maîtrise en botanique de l’Université Ann Arbor, Michigan. En 1955, Pierre Dansereau, qui enseigne à l’Université Ann Arbor depuis 1950, décide de l’engager pour l’aider dans son travail car elle possède une certaine connaissance du français. À l’automne de 1955 Mlle Weadock suit Monsieur Dansereau qui retourne enseigner à l’Université de Montréal. Lui restant fidèle, elle poursuit son travail à ses côtés lorsqu’il enseigne à l’Université Columbia de New York, de 1960 à 1968, puis lorsqu’il revient à Montréal, d’abord à l’Université de Montréal et finalement à l’UQAM. Elle prend sa retraite en 2003 à l’âge de 79 ans.

Virginia Weadock a donné 48 ans de loyaux services à Pierre Dansereau qui sans elle  n’aurait pas eu tout à fait la même carrière. Elle est décédée en 2007. Bien que Virginia ne buvait pas de thé, elle ne buvait que du café, l’appellation « Le thé de Virginia » vise à lui rendre hommage pour souligner son apport au travail de Monsieur Dansereau.