Hommage à Pierre Dansereau

Soirée documentaire

Mardi 5 mai 2015

Horaire : 18h00-21h15
Lieu : Maison du développement durable

 

Afin de souligner l'ouverture de la Semaine Pierre-Dansereau en sciences de l’environnement, l’Institut des sciences de l’environnement (ISE), en collaboration avec la Maison du développement durable, présentera une soirée documentaire. Cette soirée sera l’occasion de visionner deux documentaires réalisés afin de faire découvrir le parcours de Pierre Dansereau au grand public.  La  projection sera suivie d’une discussion animée par Paulo Vieira, qui a notamment travaillé avec Pierre Dansereau au Brésil. Celui-ci sera accompagné d'étudiants et étudiantes qui s'interrogeront sur l’héritage de Pierre Dansereau ainsi que sur les répercussions de son œuvre encore aujourd’hui. 

18h00 - Accueil et mots de bienvenue

18h20- Projection du film Quelques raisons d’espérer (2001)
Fernand Dansereau
84 minutes

Âgé de 90 ans, Pierre Dansereau revisite quelques-uns des lieux clés de sa carrière : New York, Brasilia, Paris, Lisbonne, la Gaspésie, le Nunavut… On le voit, inspiré, s’émerveiller encore de la nature. « L’émerveillement, c’est la prise de conscience de quelque chose qui était… Il y a un élément d’imprévu, de surprise dans l’émerveillement. Et il y a un espoir que cette chose nouvelle qui nous est apparue, dont on a la perception, va nous nourrir, que ça va nous permettre de progresser, de nous identifier, de nous approprier un phénomène, un paysage », dit-il en entrevue dans ce documentaire réalisé par son cousin Fernand Dansereau.

Dansereau, F. (2001). Quelques raisons d’espérer. [Film documentaire]. Office national du film. 

19h45 - Témoignage de Paulo Vieira et entracte

20h00 -Projection du film L’homme de toute la Terre (2002)
André Larochelle
48 minutes

L’œuvre de l’humaniste et écologiste Pierre Dansereau a été sous-tendue par son intérêt pour les sciences naturelles, l’écologie humaine et l’avenir de l’humanité. Toute sa démarche, exposée dans ce documentaire, a reposé sur sa volonté de mieux comprendre les relations entre l’humain et la nature. Ainsi, il n’est pas surprenant de l’entendre parler, par exemple, de « sociologie végétale » et du « complexe social » de la forêt. Le documentaire, comme une fenêtre sur la pensée de Dansereau, fait ainsi le survol des théories qu’il a élaborées, mais aussi de leurs applications pratiques.

Larochelle, A., Tremblay, L. et Saint-Denis, D. (2002). L'Homme de toute la terre. [Film documentaire]. Lac-aux-Sables, Québec : Les Productions Impex inc.

20h50 - Discussion animée par Paulo Vieira